Cacouna (Saint-Georges)

Photo non disponible Paroisse: Saint-Georges
Municipalité: Cacouna
MRC/Territoire équivalent: Rivière-du-Loup
Diocèse: Rimouski
Adresse: 455, rue de l'Église, Cacouna
Coordonnées: 47.916070, -69.499049
Ouverture des registres: 19 avril 1813

Histoire:
Comté de Témiscouata. Diocèse de Rimouski. Desservi par voie de mission de 1806 à 1825, année de la nomination du premier curé en titre. Les registres de la paroisse s'ouvrent le 19 avril 1813. Érection canonique: 1er octobre 1825. Érection civile: 12 février 1835. Le territoire de cette paroisse comprend la partie de la seigneurie de la Rivière-du-Loup-du-Parc connue sous le nom de Kakouna. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 124, 138 et 1237. La municipalité de la paroisse de Cacouna a été érigée en vertu de l'Acte 8 Vict. chap. 40, le 1er juillet 1845. La municipalité du village de Saint-Georges-de-Cacouna a été érigée le 1er janvier 1869, en vertu de l'Acte 23 Vict. chap. 61. Le village est situé sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, à 2½ milles de la station de Cacouna, sur le parcours du chemin de fer Canadien National. Le mot Kakouna, en langue crise, veut dire: «demeure du porc-épic». En langue algonquine, ce mot veut dire: «au pays du porc-épic». Il est formé de «Kakouna», porc-épic, et de «Nak», qui a le sens de «chez», ou «demeure de». On écrivait autrefois «Kakouna». L'abbé Cuoq dit que le porc-épic abondait autrefois dans cette région. Pop. 1,192. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.405)

Saint-Georges-de-Cacouna (vl) et Saint-Georges-de-Cacouna (p) ont fusionné pour former Cacouna (m) le 22 mars 2006.

Statistiques démographiques:

ANNÉE MUNICIPALITÉ POPULATION
2016 Cacouna (m) 1 803
2011 Cacouna (m) 1 939
2006 Saint-Georges-de-Cacouna (vl) 1 176
Saint-Georges-de-Cacouna (p) 677
2001 Saint-Georges-de-Cacouna (vl) 1 098
Saint-Georges-de-Cacouna (p) 674
1996 Saint-Georges-de-Cacouna (vl) 1 130
Saint-Georges-de-Cacouna (p) 664
1991 Saint-Georges-de-Cacouna (vl) 1 139
Saint-Georges-de-Cacouna (p) 677
1986 Saint-Georges-de-Cacouna (vl) 1 166
Saint-Georges-de-Cacouna (p) 729
1981 Saint-Georges-de-Cacouna (vl) 1 160
Saint-Georges-de-Cacouna (p) 740
1976 Saint-Georges-de-Cacouna (vl) 1 083
Saint-Georges-de-Cacouna (sd) 618
1971 Saint-Georges-de-Cacouna (vl) 1 001
Saint-Georges-de-Cacouna (sd) 572
1966 Saint-Georges-de-Cacouna (vl) 928
Saint-Georges-de-Cacouna (sd) 599
1961 Saint-Georges-de-Cacouna (vl) 834
Saint-Georges-de-Cacouna (sd) 592
1956 Saint-Georges-de-Cacouna (vl) 782
Saint-Georges-de-Cacouna (sd) 548
1951 Saint-Georges-de-Cacouna (vl) 716
Saint-Georges-de-Cacouna (sd) 592
1941 Saint-Georges-de-Cacouna (vl) 590
Saint-Georges-de-Cacouna (sd) 635
1931 Saint-Georges-de-Cacouna (vl) 594
Saint-Georges-de-Cacouna (sd) 637
1921 Cacouna (vl) 533
Cacouna (sd) 618
1911 Cacouna (vl) 517
Cacouna (sd) 653
1901 Cacouna (vl) 589
Cacouna (sd) 707
1891 Cacouna (vl) 620
Cacouna (sd) 899
1881 Cacouna (vl) 648
Cacouna (sd) 1 047
1871 Cacouna (vl) 641
Cacouna (sd) 1 335
1861 Saint-Georges de Kakouna (m) 1 783

Sources: Ministère de l'Agriculture/Bureau fédéral de la statistique/Statistique Canada, Recensements du Canada, 1861 à 2016