Donnacona (La Nativité-de-Saint-Jean-Baptiste)

Paroisse: La Nativité-de-Saint-Jean-Baptiste
Municipalité: Donnacona (La Nativité-de-Saint-Jean-Baptiste)
MRC/Territoire équivalent: Portneuf
Diocèse: Québec
Adresse: 985, rue Notre-Dame, Donnacona
Coordonnées: 46.673313, -71.707247
Ouverture des registres: 16 octobre 1742

Histoire:
Comté de Portneuf. Diocèse de Québec. Les registres de cette paroisse s'ouvrent en l'année 1742. Desservi par les curés de la Pointe-aux-Trembles de 1742 à 1826, date de la nomination du premier curé résidant. Érection canonique: 13 octobre 1832. Érection civile: 12 mai 1835. Le territoire de cette paroisse a été détaché de la paroisse de la Pointe-aux-Trembles et il comprend une partie des fiefs ou seigneuries de Jacques-Cartier et de Bélair ou des Écureuils. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 517 et 1062. La municipalité de la paroisse de Saint-Jean-Baptiste-des-Écureuils a été érigée en vertu de l'Acte 8 Vict. chap. 40, le 1er juillet 1845. Le village est situé sur la rive nord du Saint-Laurent, sur le parcours du chemin de fer Canadien National. La seigneuie de Bélair ou des Écureuils a été concédée le 3 novembre 1673 à Jean Toupin, Sieur du Sault. Il est probable que la paroisse a été mise sous le patronage de saint Jean-Baptiste en l'honneur du premier seigneur. La paroisse des Écureuils doit son nom à une pointe qui s'avance dans le fleuve. Il y avait là autrefois beaucoup de beaux noyers, et un si grand nombre d'écureuils, que les premiers habitants nommèrent cet endroit: «Les Écureuils». Le nom s'est ensuite étendu à la seigneurie, puis à la paroisse. Pop. 635. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.465)