Les Éboulements (L'Assomption-de-la-Sainte-Vierge)

Paroisse: L'Assomption-de-la-Sainte-Vierge
Municipalité: Les Éboulements
MRC/Territoire équivalent: Charlevoix
Diocèse: Québec
Adresse: 280, route du Fleuve, Les Éboulements
Coordonnées: 47.480189, -70.316434
Ouverture des registres: 12 décembre 1733

Histoire:
Comté de Charlevoix. Diocèse de Chicoutimi. La paroisse fut desservie par des missionnaires et par le curé de Baie-Saint-Paul de 1732 à 1736, date de la nomination du premier curé résidant. Les registres de la paroisse s'ouvrent en l'année 1732. Érection canonique: 7 juillet 1827. Érection civile: 11 juillet 1835. Le territoire de cette paroisse comprend une partie de la seigneurie des Éboulements. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 175 et 1174. La municipalité de la paroisse de l'Assomption-de-Notre-Dame-des-Éboulements a été érigée en vertu de l'Acte 8 Vict. chap. 40, le 1er juillet 1845. Le village est situé sur le parcours du chemin de fer Canadien National, embranchement de Québec à la Malbaie. La première église était construite près du fleuve, au pied de la côte qui conduit à l'église actuelle. Aujourd'hui, ce terrain se couvre d'eau à chaque marée. La paroisse tire son nom d'un éboulis considérable qui eut lieu à la Baie-Saint-Paul à la suite d'un violent tremblement de terre. Le R.P. Lalemant, jésuite, raconte qu'en cette occasion, une petite montagne d'un quart de lieu de tout, sise sur le bord du fleuve Saint-Laurent, s'abima dans les eaux, au mois de février 1663. Pop. 1,936. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.66)