Oka (L'Annonciation)

Photo non disponible Paroisse: L'Annonciation
Municipalité: Oka
MRC/Territoire équivalent: Deux-Montagnes
Diocèse: Saint-Jérôme
Adresse: 181, rue des Anges, Oka
Coordonnées: 45.459283, -74.089683
Ouverture des registres: 6 janvier 1786

Histoire


Comté de Deux-Montagnes. Diocèse de Montréal. Avant 1700, la paroisse se composait [d'] Iroquois et [d'] Algonquins. Les premiers établissements de colons remontent vers 1717. La paroisse a toujours été desservie par les Sulpiciens depuis 1721, année de l'ouverture des registres de la paroisse. Les registres ont été brûlés en 1922. Les doubles, conservés au bureau d'enregistrement de Sainte-Scholastique, ne remontent qu'à l'année 1786. Érection canonique: 14 novembre 1874. Érection civile: 20 avril 1875. Le territoire de cette paroisse comprend une partie de la seigneurie des Deux-Montagnes. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 392 et 1083. La municipalité de la paroisse de l'Annonciation a été érigée en vertu du Code municipal, le 20 avril 1875. La partie nord de la paroisse de l'Annonciation a été érigée en municipalité le 28 mai 1918. Voir Gazette Officielle de 1918, page 1547. La seigneurie du lac des Deux-Montagnes a été concédée au séminaire de Saint-Sulpice le 17 octobre 1717. Une augmentation fut accordée le 26 septembre 1733. La paroisse a longtemps porté le nom de «Lac-des-Deux-Montagnes». Depuis 1880, le bureau de poste porte le nom d'Oka. Oka est un mot algonquin, qui signifie «poisson doré». C'était le nom d'un vieux chef algonquin. L'abbaye de Notre-Dame-du-Lac, comprise dans les limites de la paroisse de l'Annonciation, a été fondée en 1881. Le nom du bureau de poste est «La Trappe». L'école d'agriculture, dirigée par les RR. PP. Trappistes, a été établie en 1892. Les dépendances de l'Abbaye sont à 3 milles de l'église paroissiale, laquelle est construite sur les bords du lac des Deux-Montagnes, vis-à-vis la station de Como, sur la rive opposée. Les Trappistes établis au Canada appartiennent à l'Abbaye de Notre-Dame-de-la-Trappe, fondée près de Mortagne, (Orme), France, en 1140. Pop. 1,348. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.58)