Percé (Saint-Michel)

Photo non disponible Paroisse: Saint-Michel
Municipalité: Percé
MRC/Territoire équivalent: Le Rocher-Percé
Diocèse: Gaspé
Adresse: 57, rue de l'Église, Percé
Coordonnées: 48.525904, -64.216285
Ouverture des registres: 1801

Histoire:
Comté et diocèse de Gaspé. Percé fut d'abord desservi par des missionnaires de passage. Les registres de cette paroisse s'ouvrent en l'année 1822. Érection canonique: 23 mars 1860. Érection civile: 31 janvier 1861, par S.R.B.C. chap. 18, section 46. Le territoire de cette paroisse comprend une partie du canton de Percé et l'île Bonaventure. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 74 et 1243. La municipalité du canton de Percé a été érigée en vertu de l'Acte 8 Vict. chap. 40, le 1er juillet 1845. La paroisse est traversée par le chemin de fer de la Baie-des-Chaleurs; la station est située à 5 milles en arrière du village. Celui-ci est construit dans le golfe Saint-Laurent, en face du rocher Percé et de l'île Bonaventure. La chapelle de l'île Bonaventure ayant été mise sous le patronage des Saints Anges, c'est peut-être pour cette raison que la paroisse a été mise sous la puissante protection de saint Michel-Archange. L'île Bonaventure, qui est comprise dans les limites de la paroisse, fut visitée dès le 16ème siècle. Les Pères Récollets y avaient construit une chapelle qu'ils dédièrent à sainte Claire. Quand cette chapelle fut reconstruite, elle fut mise sous le patronage des saints Anges. C'est à Percé que Mgr de Laval, avant de prendre possession de son siège épiscopal, a dit la première messe sur le sol canadien. L'église de Percé est l'église mère du comté de Gaspé. Le rocher percé, qui a donné son nom à la paroisse, est une curiosité naturelle; il a 310 pieds de hauteur et l'orifice que la nature a creusé dans toute son épaisseur a 60 pieds de hauteur et 80 pieds de largeur. Pop. 1,486. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.586)

Statistiques démographiques:

ANNÉE MUNICIPALITÉ POPULATION
2016 Percé (v) 3 103
2011 Percé (v) 3 312
2006 Percé (v) 3 419
2001 Percé (v) 3 614
1996 Percé (v) 3 993
1991 Percé (v) 4 028
1986 Percé (v) 4 686
1981 Percé (v) 4 839
1976 Percé (v) 5 198
1971 Percé (cité) 5 617
1966 Barachois (sd) 571
Bridgeville (sd) 1 018
Saint-Pierre-de-la-Malbaie No 2 (sd) 1 082
Percé (cité) 1 481
Cap-d'Espoir (sd) 1 649
1961 Barachois (sd) 779
Bridgeville (sd) 1 015
Saint-Pierre-de-la-Malbaie No 2 (sd) 1 164
Percé (cité) 1 723
Cap-d'Espoir (sd) 1 986
1956 Barachois (sd) 887
Bridgeville (sd) 1 061
Saint-Pierre-de-la-Malbaie No 2 (sd) 1 333
Percé (sd) 1 636
Cap-d'Espoir (sd) 2 140
1951 Saint-Pierre-de-la-Malbaie No 1 (sd) 915
Bridgeville (sd) 1 016
Saint-Pierre-de-la-Malbaie No 2 (sd) 1 232
Percé (sd) 1 766
Cap-d'Espoir (sd) 2 017
1941 Saint-Pierre-de-la-Malbaie No 1 (sd) 1 010
Bridgeville (sd) 810
Saint-Pierre-de-la-Malbaie No 2 (sd) 1 318
Percé (sd) 1 192
Cap-d'Espoir (sd) 2 527
1931 Saint-Pierre-de-la-Malbaie No 1 (sd) 1 422
Saint-Pierre-de-la-Malbaie No 2 (sd) 1 300
Percé (sd) 1 520
L'Anse-du-Cap (sd) 1 735
1921 Malbaie No 1 (sd) 1 241
Malbaie No 2 (sd) 1 270
Percé (sd) 1 472
Anse-du-Cap (sd) 2 503
1911 Malbaie (sd) 2 428
Percé (sd) 1 768
L'Anse-du-Cap (sd) 2 510
1901 Malbaie (sd) 1 993
Percé (sd) 1 868
L'Anse-du-Cap (sd) 2 294
1891 Malbaie (sd) 1 827
Percé (sd) 1 497
L'Anse-du-Cap (sd) 1 800
1881 Saint-Pierre de la Malbaie (sd) 1 545
Percé (sd) 1 805
L'Anse-du-Cap (sd) 1 490
1871 Malbaie (sd) 1 387
Percé (sd) 1 743
L'Anse-du-Cap (sd) 1 533
1861 Malbaie (sd) 1 077
Percé (sd) 2 720

Sources: Ministère de l'Agriculture/Bureau fédéral de la statistique/Statistique Canada, Recensements du Canada, 1861 à 2016