Pointe-Claire (Saint-Joachim)

Photo non disponible Paroisse: Saint-Joachim
Municipalité: Pointe-Claire
MRC/Territoire équivalent: Montréal
Diocèse: Montréal
Adresse: 2, rue Ste-Anne, Pointe-Claire
Coordonnées: 45.426886, -73.825177
Ouverture des registres: octobre 1713

Histoire:
Comté de Jacques-Cartier. Diocèse de Montréal. Les registres de la paroisse s'ouvrent en l'année 1713. La paroisse fut d'abord placée sous le patronage de saint François de Sales le 13 octobre 1713. L'année suivante, le 1er mai 1714, elle prit le nom de «Saint-Joachim-de-la-Pointe-Claire», nom qu'elle a gardé depuis. Les limites de la paroisse furent fixées par l'Ordonnance du 3 mars 1722. Voir «Edits et Ordonnances», vol. 1, page 459. Érection canonique: 7 avril 1834. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 310, 332 et 1076. La municipalité de la paroisse de Saint-Joachim-de-la-Pointe-Claire a été érigée en vertu de l'Acte 8 Vict. chap. 40, le 1er juillet 1845. Son territoire comprenait à l'origine une partie de la seigneurie de l'Île de Montréal. La municipalité du village de Saint-Joachim-de-la-Pointe-Claire a été érigée le 2 septembre 1854, en vertu de l'Acte 8 Vict. chap. 40. La ville de Beaconsfield a été incorporée le 4 juin 1910, en vertu de l'Acte 1 Geo. V, chap. 62, 1ère session. La ville de Pointe-Claire a été incorporée le 14 mars 1911, en vertu de l'Acte 1 Geo. V, chap. 71, 2ème session. Le village est situé à environ un mille de la station de Pointe-Claire, sur le parcours du chemin de fer Canadien National. Le village est bâti sur une pointe qui s'avance dans le lac Saint-Louis et qui est entourée d'une belle nappe d'eau au sud et à l'ouest. Ainsi découverte, la clarté du jour se prolonge assez tard sur cette pointe; de là le nom de «Pointe-Claire». La paroisse est un détachement des paroisses des Saints-Anges-de-Lachine et de Sainte-Anne-de-Bellevue. C'est pourquoi elle a été mise sous le patronage de Saint-Joachim. Le nom de la ville de Beaconsfield rappelle la mémoire de Benjamin Disraeli (Lord Beaconsfield) qui présida aux destinées de l'empire britannique de 1805 à 1881. Pop. 1,240. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.486)

Statistiques démographiques:

ANNÉE MUNICIPALITÉ POPULATION
2011 Pointe-Claire (v) 30 790
2006 Pointe-Claire (v) 30 161
2001 Pointe-Claire (v) 29 286
1996 Pointe-Claire (v) 28 435
1991 Pointe-Claire (v) 27 647
1986 Pointe-Claire (v) 26 026
1981 Pointe-Claire (v) 24 571
1976 Pointe-Claire (v) 25 917
1971 Pointe-Claire (cité) 27 303
1966 Pointe-Claire (cité) 26 784
1961 Pointe-Claire (cité) 22 709
1956 Pointe-Claire (v) 15 208
1951 Pointe-Claire (v) 8 753
1941 Pointe-Claire (v) 4 536
1931 Pointe-Claire (v) 4 058
1921 Pointe-Claire (v) 2 617
1911 Pointe-Claire (v) 793
1901 Saint-Joachim-de-la-Pointe-Claire (vl) 555
1891 Saint-Joachim-de-la-Pointe-Claire (vl) 514
1881 Pointe-Claire (vl) 443
1871 Pointe-Claire (vl) 461

Sources: Ministère de l'Agriculture/Bureau fédéral de la statistique/Statistique Canada, Recensements du Canada, 1861 à 2011