Québec (La Nativité-de-Notre-Dame)

Paroisse: La Nativité-de-Notre-Dame
Municipalité: Québec
Arrondissement: Beauport
MRC/Territoire équivalent: Québec
Diocèse: Québec
Adresse: 25, avenue du Couvent, Québec
Coordonnées: 46.858955, -71.189478
Ouverture des registres: 12 mars 1673

Histoire:
Comté et diocèse de Québec. Les premiers établissements se firent vers 1634. Desservi par des missionnaires de 1645 à 1684, date de la nomination du premier curé résidant. Les registres de la paroisse s'ouvrent en l'année 1673. Érection canonique: 3 novembre 1684. Limites de la paroisse fixées par l'Ordonnance du 3 mars 1722. Voir «Edits et Ordonnances», vol. 1, page 445. Le territoire de cette paroisse comprend une partie de la seigneurie de Beauport, et une partie de la seigneurie des Jésuites. La municipalité de la paroisse de Beauport a été érigée en vertu de l'Acte 8 Vict. chap. 40, le 1er juillet 1845. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 557, 558 et 1033. La municipalité du village de Beauport-Est a été érigée le 21 juillet 1921. Voir Gazette Officielle de 1921, page 1583. Cette paroisse a donné naissance aux paroisses suivantes: Saint-Grégoire-de-Montmorency, en 1890; Saint-Louis-de-Courville en 1910; Saint-Ignace-de-Loyola, (Giffard) en 1914. Dans ses «Notes sur les archives de la paroisse de Notre-Dame-de-Beauport», vol. 1, page 22, Mgr Jean Langevin dit: «Pourquoi ce titre de «Notre-Dame-de-Miséricorde», que l'on verra d'ailleurs répété souvent dans la suite et attribué tantôt à l'église et tantôt à la paroisse? Comment le concilier avec celui de «La Nativité-de-Notre-Dame», donné à la paroisse par Mgr de Laval et déjà mentionné plus haut. La seule explication que je puisse en trouver, est que le premier était le titulaire de l'église, et le second celui de la paroisse.» Tant qu'à l'origine du nom de Beauport, Monsieur Pierre-Georges Roy dit: «On croit généralement que Robert Giffard, concessionnaire de la seigneurie de Beauport, était Sieur de Beauport. Mais avant même cette concession qui eut lieu en 1634, la rivière Beauport était connue sous le nom de «Notre-Dame-de-Beauport». Ce n'est donc pas Giffard, qui, du reste, était Sieur de Moncel, qui a donné son nom à la seigneurie de Beauport, mais bien plutôt cette dernière qui l'a qualifié.» Monsieur J.-Edmond Roy fait remarquer dans le «Bulletin des Recherches Historiques», vol. 1, page 189, qu'il existe, sur la côte de Bretagne, une baie de Beauport, qui, avec sa belle plage de sable, qui couvre et découvre, ressemble étonnament à la nôtre. Ne serait-ce pas là l'origine de la nôtre? Pop. 4,500. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.118)