Québec (Saint-Michel)

Paroisse: Saint-Michel
Municipalité: Québec
Arrondissement: Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge
MRC/Territoire équivalent: Québec
Diocèse: Québec
Adresse: 1600, rue du Cardinal-Persico, Québec
Coordonnées: 46.774441, -71.244252
Ouverture des registres: 30 octobre 1855

Histoire:
Comté et diocèse de Québec. Les registres de cette paroisse s'ouvrent en l'année 1836. Elle fut desservie par voie de mission de 1848 à 1855, date de la nomination du premier curé en titre. Érection canonique: 2 octobre 1855. Érection civile: 8 février 1856. Le territoire de cette paroisse a été détaché des paroisses de Sainte-Foy et de Notre-Dame-de-Québec. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 485 et 1042. La municipalité de la paroisse de Saint-Colomb-de-Sillery a été érigée en vertu de l'Acte 18 Vict. chap. 100, le 8 février 1856. Pouvoirs municipaux étendus en vertu de l'Acte 27-28 Vict. chap. 68. Le village de Saint-Colomb-de-Sillery est situé à 4½ milles de la ville de Québec. Les tramways électriques relient ce village à la ville de Québec. Noël Brûlart de Sillery fut d'abord chevalier puis commandeur de Malte. M. de Sillery était entré dans la compagnie des Cent Associés dans le but de contribuer à l'évangélisation des sauvages. En 1624, il abandonna toutes ses charges pour se faire recevoir prêtre. En 1637, il écrivait au gouverneur de Montmagny qu'il avait obtenu une concession de terrain dans une anse située à une lieue et demie de Québec dans le but d'y établir un séminaire pour les sauvages. C'est aujourd'hui le village de Sillery. En 1680, les jésuites réunirent à Saint-Joseph-de-Sillery un groupe de 500 à 600 sauvages Abénaquis qui y demeurèrent jusqu'en 1700, alors qu'ils furent conduits sur les bords de la rivière Saint-François, dans le comté d'Yamaska. Pop. 1,512. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.302)