Roberval (Notre-Dame-Immaculée)

Photo non disponible Paroisse: Notre-Dame-Immaculée
Municipalité: Roberval
MRC/Territoire équivalent: Le Domaine-du-Roy
Diocèse: Chicoutimi
Adresse: 484, boulevard Saint-Joseph, Roberval
Coordonnées: 48.509318, -72.219791
Ouverture des registres: 20 octobre 1860

Histoire:
Comté du Lac-Saint-Jean. Diocèse de Chicoutimi. Desservi par voie de mission jusqu'en 1860; un curé y réside depuis 1862. Les registres de la paroisse s'ouvrent en l'année 1860. Érection canonique: 3 novembre 1870. Érection civile: 24 décembre 1870, par l'Acte 34 Vict. chap. 5. Le territoire de cette paroisse comprend une partie des cantons de Charlevoix, de Roberval et de Ouiatchouan. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 140 et 1176. La municipalité du canton de Roberval a été érigée en vertu de l'Acte 22 Vict. chap. 70, le 4 mai 1855. La municipalité du village de Roberval a été érigée le 1er janvier 1884, en vertu du Code municipal. La ville de Roberval a été incorporée en vertu de l'Acte 3 Ed. VII, chap. 71, sanctionné le 23 avril 1903. Voir aussi Gazette Officielle de 1914, page 1575. Le district judiciaire de Roberval a été érigé le 4 juin 1910, par l'Acte 1 Geo. V, chap. 9. La ville de Roberval est située sur le parcours du Canadien National, sur les bords du lac Saint-Jean. D'après le R.P. Charles Arnaud, missionnaire, les sauvages nommaient le lac Saint-Jean «Peikuagami», qui signifie «les abords en sont plats». Mgr Laflèche écrit: «Peyakwagami», qu'il traduit par «lac plat». Le nom de saint Jean a été donné par les RR.PP. Jésuites qui allaient chaque année donner la mission aux sauvages de cette région vers la fin de juin, à l'époque de la fête du saint Précurseur de notre Divin Sauveur. Il n'y a pas de doute, dit le Père Charles Arnaud, que les missionnaires assignèrent la fête de ce grand saint aux sauvages du lac comme époque où ils rencontreraient la robe noire. Pop. 3,105. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.139)

Le 1 janvier 2005, les paroisses Sainte-Hedwidge et Saint-Jean-de-Brébeuf sont supprimées et rattachées à Notre-Dame-Immaculée.

Curés/vicaires/missionnaires:

Charles Auguste Bernier 1860-1863 (1er curé)
Prime Girard 1863-1871 (2e curé)
François Xavier Delage 1871-1878 (3e curé)
Joseph Ernest Lizotte 1878-1900 (4e curé)
Joseph Georges Paradis 1900-1910 (5e curé)
Georges Bilodeau 1910-1919 (6e curé)
Salomon Rossignol 1919-1931 (7e curé)
Arthur Bourgoing 1931-1953 (8e curé)
Joseph Albert Tremblay 1953-1961 (9e curé)
Paul Émile Côté 1961-1970 (10e curé)