Saint-Gabriel-de-Brandon

Photo non disponible Paroisse: Saint-Gabriel
Municipalité: Saint-Gabriel-de-Brandon
MRC/Territoire équivalent: D'Autray
Diocèse: Joliette
Adresse: 12, rue Saint-Gabriel, Saint-Gabriel-de-Brandon
Coordonnées: 46.293239, -73.385285
Ouverture des registres: 4 janvier 1839

Histoire:
Comté de Berthier. Diocèse de Joliette. Les registres de cette paroisse s'ouvrent en l'année 1839. La paroisse fut d'abord desservie par le curé de Saint-Cuthbert, puis par les curés de Saint-Félix et de Sainte-Élisabeth de 1840 à 1850, date de la nomination du premier curé en titre. Érection canonique: 18 septembre 1851. Érection civile: 17 février 1853. Le territoire de cette paroisse comprend une partie du canton de Brandon. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 388 et 1098. La municipalité de la paroisse de Saint-Gabriel-de-Brandon a été érigée en vertu de l'Acte 27-28 Vict. chap. 66, le 1er juillet 1855. La municipalité du village de Saint-Gabriel-de-Brandon a été érigée le 17 décembre 189, en vertu du Code municipal. Le village est situé sur le parcours du chemin de fer Pacifique Canadien; le nom de la station est «Saint-Gabriel». La paroisse fut tout d'abord désignée sour le nom de «Mission du lac Maskinongé». Nous lisons dans l'histoire de la paroisse que le 20 mars 1836, en la fête de saint Gabriel Archange, M. F.X. Marcoux, curé de Saint-Cuthbert, étant en visite à la mission, inscrivit aux registres: «Saint-Marcel-du-lac-Maskinongé». Cependant, l'année suivante, M. l'abbé Jarret de Beauregard, vicaire, inscrivait: «Saint-Gabriel-du-lac-Maskinongé». Ce nom demeura. En 1840, la paroisse fut érigée canoniquement sous le nom de «Saint-Gabriel-de-Brandon». On se demande avec raison si M. Marcoux n'a pas écrit Saint-Marcel, par distraction, au lieu de «Saint-Gabriel». Le canton de Brandon, érigé le 8 janvier 1827, a été ainsi dénommé d'après une ville de ce nom en Angleterre. Pop. 2,700. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.398)