Saint-Jacques

Photo non disponible Paroisse: Saint-Jacques
Municipalité: Saint-Jacques
MRC/Territoire équivalent: Montcalm
Diocèse: Joliette
Adresse: 102, rue Saint-Jacques, Saint-Jacques
Coordonnées: 45.949319, -73.570801
Ouverture des registres: 1774

Histoire:
Comté de Montcalm. Diocèse de Joliette. Un curé réside dans cette paroisse depuis 1772; les registres s'ouvrent en l'année 1774. Érection canonique: 2 août 1831. Érection civile: 17 août 1835. Le territoire de cette paroisse comprend une partie de la seigneurie de Saint-Sulpice. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 450 et 1118. La municipalité de la paroisse de Saint-Jacques-de-l'Achigan a été érigée en vertu de l'Acte 8 Vict. chap. 40, le 1er juillet 1845. Le village de Saint-Jacques-de-l'Achigan a été érigé le 10 décembre 1912. Voir Gazette Officielle de 1912, page 2606 et celle de 1913, page 26. Le nom de village de Saint-Jacques-de-l'Achigan changé en celui de «Saint-Jacques», en 1917. Voir Gazette Officielle de 1917, page 638. Le village est situé sur le parcours du chemin de fer Canadien National. La paroisse a été fondée par un groupe d'Acadiens revenus de Boston vers 1770, quelques années après la dispersion des Acadiens par les Anglais. Ce fut M. Jacques Degeay, ancien curé de l'Assomption, qui s'intéressa à leur sort et à l'établissement de la paroisse où ils étaient établis. C'est en son honneur que la paroisse fut mise sous le patronage de saint Jacques le Majeur. La rivière de l'Achigan doit son nom aux poissons qui abondaient autrefois dans ses eaux et que l'on nomme achigans. Elle a laissé son nom aux paroisses qu'elle traverse: Saint-Roch-de-l'Achigan et Saint-Jacques-de-l'Achigan. Pop. 2,800. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.448)