Saint-Jean-sur-Richelieu (Saint-Jean-l'Évangéliste)

Photo non disponible Paroisse: Saint-Jean-l'Évangéliste
Municipalité: Saint-Jean-sur-Richelieu
MRC/Territoire équivalent: Le Haut-Richelieu
Diocèse: Saint-Jean-Longueuil
Adresse: 215, rue Longueuil, Saint-Jean-sur-Richelieu
Coordonnées: 45.306293, -73.254195
Ouverture des registres: 7 novembre 1828

Histoire:
Comté de Saint-Jean. Diocèse de Montréal. Un curé réside dans cette paroisse depuis 1828. Les registres de la paroisse s'ouvrent en cette même année. Érection canonique: 9 septembre 1831. Érection civile: 27 août 1835. Le territoire de cette paroisse comprend une partie de la seigneurie de Longueuil; il a été détaché de la paroisse de Saint-Luc. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 222, 225 et 1081. La municipalité de la paroisse de Saint-Jean a été érigée en vertu de l'Acte 8 Vict. chap. 40, le 1er juillet 1845. Le village de Saint-Jean a été érigé le 20 juillet 1848; il fut incorporé en ville en vertu de l'Acte 43-44 Vict. chap. 62, le 24 juillet 1880. La charte de la ville fut amendée par l'Acte 53 Vict. chap. 71, le 2 avril 1890 et par l'Acte 8 Ed. VII, chap. 90, en 1908. La ville fut constituée en cité par l'Acte 53 Vict. chap. 71, le 2 avril 1890 et par l'Acte 8 Ed. VII, chap. 90, en 1908. La ville fut constituée en cité par l'Acte 7 Geo. V, chap. 71, le 22 décembre 1916. La ville de Saint-Jean est située sur la rive ouest de la rivière Richelieu, et elle est traversée par les chemins de fer suivants: le Canadien National, le Pacifique Canadien et le Vermont Central. La paroisse et le comté de Saint-Jean doivent leur nom au fort Saint-Jean construit sur la rive gauche de la rivière Richelieu, en 1748, par M. de la Galissonnière, Jean-Frédéric Phélipeaux, comte de Maurepas, était alors ministre de la marine en France, dépatrement dont dépendait la Nouvelle-France. C'est probablement en son honneur que le fort fut dénommé. Lors de l'érection canonique de la paroisse, celle-ci fut mise sous le patronage de saint Jean l'Évangéliste, et comme le village qui existait déjà dans les environs du fort portait alors le nom de Dorchester, on lui donna le nom de «Saint-Jean-l'Évangéliste-de-Dorchester». Ce dernier nom a été abandonné. La municipalité de la paroisse et la ville sont aujourd'hui connues sous le nom de «Saint-Jean», tout court. On disait autrefois Saint-Jean-d'Iberville parce que la ville de Saint-Jean n'est séparée du comté de ce nom que par la rivière Richelieu. Pour le Parlement fédéral, les comtés de Saint-Jean et d'Iberville sont réunis en un seul. Pop. 5,759. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.475)

Statistiques démographiques:

ANNÉE MUNICIPALITÉ POPULATION
2016 Saint-Jean-sur-Richelieu (v) 95 114
2011 Saint-Jean-sur-Richelieu (v) 92 394
2006 Saint-Jean-sur-Richelieu (v) 87 492
2001 Saint-Jean-sur-Richelieu (v) 37 386
Iberville (v) 9 424
L'Acadie (m) 5 526
Saint-Athanase (p) 6 691
Saint-Luc (v) 20 573
1996 Saint-Jean-sur-Richelieu (v) 36 435
Iberville (v) 9 635
L'Acadie (m) 5 474
Saint-Athanase (p) 6 546
Saint-Luc (v) 18 371
1991 Saint-Jean-sur-Richelieu (v) 37 607
Iberville (v) 9 352
L'Acadie (sd) 5 074
Saint-Athanase (p) 6 411
Saint-Luc (v) 15 008
1986 Saint-Jean-sur-Richelieu (v) 34 745
Iberville (v) 8 547
L'Acadie (sd) 4 449
Saint-Athanase (p) 5 715
Saint-Luc (v) 10 951
1981 Saint-Jean-sur-Richelieu (v) 35 640
Iberville (v) 8 587
L'Acadie (sd) 3 831
Saint-Athanase (p) 5 138
Saint-Luc (v) 8 815
1976 Saint-Jean (v) 34 363
Iberville (v) 8 897
Lacadie (sd) 2 392
Saint-Athanase (sd) 6 411
Saint-Luc (v) 7 103
1971 Saint-Jean (v) 32 863
Iberville (v) 9 331
Lacadie (sd) 1 660
Saint-Athanase (sd) 2 894
Saint-Luc (v) 4 850
1966 Saint-Jean (cité) 27 784
Saint-Jean-l'Évangéliste (sd) 2 801
Iberville (v) 8 400
Lacadie (sd) 1 291
Saint-Athanase (sd) 3 265
Saint-Luc (v) 3 581
1961 Saint-Jean (cité) 26 988
Saint-Jean-l'Évangéliste (sd) 1 781
Iberville (v) 7 588
Lacadie (sd) 1 100
Saint-Athanase (sd) 2 757
Saint-Luc (sd) 2 841
1956 Saint-Jean (cité) 24 367
Saint-Jean-l'Évangéliste (sd) 1 218
Iberville (v) 6 270
Lacadie (sd) 1 048
Saint-Athanase (sd) 2 119
Saint-Luc (sd) 2 018
1951 Saint-Jean (cité) 19 305
Saint-Jean (sd) 2 003
Iberville (v) 5 185
Lacadie (sd) 965
Saint-Athanase-de-Bleury (sd) 1 607
Saint-Luc (sd) 1 344
1941 Saint-Jean (cité) 13 646
Saint-Jean (sd) 635
Iberville (v) 3 454
Lacadie (sd) 897
Saint-Athanase-de-Bleury (sd) 1 054
Saint-Luc (sd) 774
1931 Saint-Jean (cité) 11 256
Saint-Jean (sd) 629
Iberville (v) 2 778
Lacadie (sd) 891
Saint-Athanase-de-Bleury (sd) 923
Saint-Luc (sd) 674
1921 Saint-Jean (cité) 7 734
Saint-Jean-l'Évangéliste (sd) 701
Iberville (v) 2 454
Sainte-Marguerite-de-Blairfindie (sd) 865
Saint-Athanase-de-Bleury (sd) 742
Saint-Luc (sd) 611
1911 Saint-Jean (cité) 5 903
Saint-Jean-l'Évangéliste (sd) 674
Iberville (v) 1 905
Sainte-Marguerite-de-Blairfindie (sd) 953
Saint-Athanase (sd) 772
Saint-Luc (sd) 653
1901 Saint-Jean (cité) 4 030
Saint-Jean-l'Évangéliste (sd) 674
Iberville (v) 1 512
Sainte-Marguerite-de-Blairfindie (sd) 1 114
Saint-Athanase (sd) 764
Saint-Luc (sd) 717
1891 Saint-Jean (v) 4 722
Saint-Jean-l'Évangéliste (sd) 875
Iberville (v) 1 710
Sainte-Marguerite-de-Blairfindie (sd) 1 568
Saint-Athanase (sd) 1 028
Saint-Luc (sd) 801
1881 Saint-Jean (v) 4 314
Saint-Jean (sd) 816
Iberville (v) 1 847
L'Acadie (sd) 1 472
Saint-Athanase (sd) 1 857
Saint-Luc (sd) 754
1871 Saint-Jean (v) 3 022
Saint-Jean (sd) 1 048
Iberville (sd) 1 497
L'Acadie (sd) 1 797
Saint-Athanase (sd) 2 139
Saint-Luc (sd) 800
1861 Saint-Jean (v) 3 317
Saint-Jean (p) 1 291
Iberville (sd) 1 590
Sainte-Marguerite (sd) 2 425
Saint-Athanase (sd) 2 602
Saint-Luc (sd) 1 088

Sources: Ministère de l'Agriculture/Bureau fédéral de la statistique/Statistique Canada, Recensements du Canada, 1861 à 2016