Saint-Mathieu

Photo non disponible Paroisse: Saint-Mathieu
Municipalité: Saint-Mathieu
MRC/Territoire équivalent: Roussillon
Diocèse: Saint-Jean-Longueuil
Adresse: 288, rue Principale, Saint-Mathieu
Coordonnées: 45.313392, -73.522631
Ouverture des registres: 8 septembre 1918
Fermeture des registres: 2004

Histoire:
Comté de Napierville-Laprairie. Diocèse de Montréal. Desservi par voie de mission par le curé de Saint-Philippe de 1914 à 1918, date de la nomination d'un desservant résidant, et de l'ouverture des registres de la paroisse. Le premier curé résidant fut nommé en 1919. Mais il y avait plusieurs années que les habitants de cette région demandaient l'érection de leur paroisse. Érection canonique: 28 août 1919. Le territoire de cette paroisse a été détaché des paroisses de Saint-Constant, de Saint-Philippe, de Saint-Michel et de Saint-Édouard. Les limites de cette paroisse sont comprises dans la municipalité de Saint-Mathieu. Celle-ci fut d'abord érigée sous le nom de «Parties des paroisses de Saint-Constant et de Saint-Philippe», le 1er août 1917. Voir Gazette Officielle de 1917, page 1792. La dite municipalité fut constituée en corporation municipale sous le nom de «Saint-Mathieu», le 19 mars 1921, en vertu de l'Acte 11 Geo. V, chap. 134. La rivière Tortue qui traverse la paroisse, donna d'abord son nom au bureau de poste de la paroisse; ce nom a été remplacé par celui de Saint-Mathieu-de-Laprairie peu de temps après l'érection canonique de la paroisse. Sur la fin de sa vie, en 1870, Mgr Pinsonnault, ancien évêque de London, vint demeurer dans sa famille, qui résidait au village actuel de Saint-Mathieu-de-Laprairie, autrefois compris dans Saint-Philippe. Il disait sa messe dans une chapelle privée, et les gens des alentours prirent vite l'habitude de fréquenter cette chapelle. C'est à cette époque que les résidants, trouvant commode d'aller à la messe si près demandèrent et obtinrent la permission d'être constitués en paroisse. La paroisse a été mise sous le patronage de saint Mathie par Mgr Bruchési qui désirait depuis longtemps donner ce nom à l'une des paoisses de son diocèse. Le nom de Mathieu signifie: «Don de Dieu». Or, nous écrit M. l'abbé P. Roy, curé de la paroisse, «la paroisse si longtemps désirées donnait à l'Archevêque occasion et raison de donner comme titulaire le nom de Mathieu, qui venait, en effet, comme un don de Dieu. Pop. 485. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.573)

Statistiques démographiques:

ANNÉE MUNICIPALITÉ POPULATION
2016 Saint-Mathieu (m) 2 156
2011 Saint-Mathieu (m) 1 879
2006 Saint-Mathieu (m) 1 894
2001 Saint-Mathieu (m) 1 961
1996 Saint-Mathieu (m) 1 925
1991 Saint-Mathieu (sd) 1 754
1986 Saint-Mathieu (sd) 1 646
1981 Saint-Mathieu (sd) 1 532
1976 Saint-Mathieu (sd) 1 227
1971 Saint-Mathieu (sd) 734
1966 Saint-Mathieu (sd) 667
1961 Saint-Mathieu (sd) 611
1956 Saint-Mathieu (sd) 486
1951 Saint-Mathieu (sd) 447
1941 Saint-Mathieu (sd) 428
1931 Saint-Mathieu (sd) 463
1921 Saint-Mathieu (sd) 569

Sources: Ministère de l'Agriculture/Bureau fédéral de la statistique/Statistique Canada, Recensements du Canada, 1861 à 2016