Saint-Maurice

Paroisse: Saint-Maurice
Municipalité: Saint-Maurice
MRC/Territoire équivalent: Les Chenaux
Diocèse: Trois-Rivières
Adresse: 2391, boulevard Saint-Jean, Saint-Maurice
Coordonnées: 46.468746, -72.532901
Ouverture des registres: 29 avril 1748

Histoire:
Comté de Champlain. Diocèse des Trois-Rivières. Les registres de cette paroisse s'ouvrent en l'année 1743. Desservi primitivement par les curés du Cap-de-la-Madeleine. Un curé y réside depuis 1845. Érection canonique: 19 avril 1837. Érection civile: 11 mai 1841. Le territoire de cette paroisse a été détaché des paroisses de Sainte-Marie-du-Cap-de-la-Madeleine et de La Visitation-de-Champlain. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 442, 448 et 1192. La municipalité de la paroisse de Saint-Maurice a été érigée en vertu de l'Acte 8 Vict. chap. 40, le 1er juillet 1845. La municipalité du village de Fermont, détachée de la paroisse de Saint-Maurice, a été érigée en vertu de l'Acte 22 Vict. chap. 109, le 16 août 1858. Ce village portait primitivement le nom de «Forges Radnor». La station du chemin de fer du Pacifique Canadien porte encore ce nom. Elle est bâtie à 2 milles de l'église. La paroisse a emprunté son nom à la rivière Saint-Maurice. L'abbé Napoléon Caron croit que la rivière Saint-Maurice a été ainsi dénommée en l'honneur de Maurice Poulin, Sieur de la Fontaine, procureur fiscal aux Trois-Rivières. Jacques Cartier lui avait donné le nom de «rivière du Fouez», mais ce nom a fait place à celui de Saint-Maurice qui a prévalu. Le nom de Fermont vient sans doute des mines de fer situées dans cette région montagneuse. Pop. 1,650. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.576)