Sainte-Émélie-de-l'Énergie

Paroisse: Sainte-Émélie
Municipalité: Sainte-Émélie-de-l'Énergie
MRC/Territoire équivalent: Matawinie
Diocèse: Joliette
Adresse: 350, rue Principale, Sainte-Émilie-de-l'Énergie
Coordonnées: 46.322884, -73.642025
Ouverture des registres: 25 février 1870

Histoire:
Comté et diocèse de Joliette. Un curé réside dans cette paroisse depuis 1873; les registres paroissiaux s'ouvrent en l'année 1870. Érection canonique: 25 avril 1870 et 25 septembre 1878. Érection civile: 10 juin 1884, en vertu de l'Acte 47 Vict. chap. 43. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 428 et 1089. La municipalité de la paroisse de Sainte-Émélie-de-l'Énergie a été érigée en vertu de l'Acte 47 Vict. chap. 43, le 10 juin 1884. Le village est situé à 18 milles de la station de Saint-Félix, sur le parcours du chemin de fer Pacifique Canadien. L'un des premiers colons, Jean-Antoine Leprohon, est considéré comme le fondateur de la paroisse. Quand elle fut érigée canoniquement, elle fut mise sous le patronage de sainte Émélie, en l'honneur de la femme de ce courageux colon, qui dut lutter ferme pour conserver autour de lui les autres colons qui s'y étaient établis. On l'entendait souvent répéter: «Il nous faut ici des colons énergiques». C'est pourquoi il demanda et obtient qu'on nomma la paroisse «Sainte-Émélie-de-l'Énergie». Pop. 1,223. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.342)