Trois-Pistoles (Notre-Dame-des-Neiges)

Photo non disponible Paroisse: Notre-Dame-des-Neiges
Municipalité: Trois-Pistoles
MRC/Territoire équivalent: Les Basques
Diocèse: Rimouski
Adresse: 30, rue Notre-Dame Est, Trois-Pistoles
Coordonnées: 48.125164, -69.174142
Ouverture des registres: 8 septembre 1713

Histoire:
Comté de Témiscouata. Diocèse de Rimouski. Les registres de cette paroisse s'ouvrent en l'année 1713. Desservi par voie de mission par les curés de Kamouraska jusqu'en 1783. Missionnaires résidants de 1783 à 1806, année de la nomination du premier curé résidant. Érection canonique: 9 novembre 1827. Érection civile: 12 février 1835. Le territoire de cette paroisse comprend une partie de la seigneurie de Trois-Pistoles. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 152 et 1240. La municipalité de Trois-Pistoles, comprenant la paroisse de Notre-Dame-des-Neiges, a été érigée en vertu de l'Acte 8 Vict. chap. 40, le 1er juillet 1845. La ville de Trois-Pistoles a été incorporée en vertu de l'Acte 6 Geo. V, chap. 62, en 1916. Elle est située sur le parcours du chemin de fer Canadien National. L'église de Trois-Pistoles fut primitivement dédiée à Notre-Dame-des-Anges. En 1790, comme Notre-Dame-des-Anges n'avait pas d'office, l'évêque de Québec lui substitua Notre-Dame-des-Neiges. Pour l'origine de la dévotion à Notre-Dame-des-Neiges, voir «Notre-Dame-des-Neiges», dans la cité de Montréal. La seigneurie de Trois-Pistoles a été concédée le 6 janvier 1687, au Sieur de Vitré. L'origine du nom de Trois-Pistoles, donné à la rivière, est incertaine. Dès 1687, ce nom était connu, car l'acte de concession de la seigneurie de Trois-Pistoles mentionne ce nom. Chs A. Gauvreau, dans son «Histoire de la paroisse de Trois-Pistoles», raconte que, vers 1621, alors que MM. Caen et de Monts faisaient la chasse aux contrebandiers, une chaloupe vint s'échouer en face d'une rivière aux eaux claires et limpides. Comme on manquait d'eau douce à bord, deux hommes se rendirent en chaloupe à la rivière pour s'approvisionner d'eau. L'un d'eux voulant boire, sortit un gobelet de sa poche, qu'il échappa à l'eau. Et le marin de s'écrier: «Voilà trois pistoles de perdues!». Les matelots donnèrent sur le champ le nom de «Trois-Pistoles» à cette rivière. Ce nom s'est ensuite étendu à toute la paroisse. Deux autres légendes sont rapportées par monsieur Chs A. Gauvreau, à savoir que dans les premiers temps de la colonie un traversier chargeait invariablement trois pistoles pour traverser les voyageurs. La troisième est que l'un des premiers missionnaires, en traversant la rivière, échappa une pièce de trois pistoles. Quoiqu'il en soit, la rivière de Trois-Pistoles a doné son nom à la paroisse. Pop. 2,733. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.129)

Statistiques démographiques:

ANNÉE MUNICIPALITÉ POPULATION
2016 Trois-Pistoles (v) 3 246
2011 Trois-Pistoles (v) 3 456
2006 Trois-Pistoles (v) 3 500
2001 Trois-Pistoles (v) 3 635
1996 Trois-Pistoles (v) 3 807
1991 Trois-Pistoles (v) 3 886
1986 Trois-Pistoles (v) 4 290
1981 Trois-Pistoles (v) 4 445
1976 Trois-Pistoles (v) 4 554
1971 Trois-Pistoles (v) 4 678
1966 Trois-Pistoles (v) 4 710
1961 Trois-Pistoles (v) 4 349
1956 Trois-Pistoles (v) 4 039
1951 Trois-Pistoles (v) 3 537
1941 Trois-Pistoles (v) 2 176
1931 Trois-Pistoles (v) 1 837
1921 Trois-Pistoles (v) 1 801
1911 Trois-Pistoles (sd) 3 076
1901 Trois-Pistoles (sd) 2 595
1891 Trois-Pistoles (sd) 2 495
1881 Trois-Pistoles (sd) 2 872
1871 Trois-Pistoles (sd) 3 967
1861 Trois-Pistoles (sd) 3 451

Sources: Ministère de l'Agriculture/Bureau fédéral de la statistique/Statistique Canada, Recensements du Canada, 1861 à 2016