Grandes-Piles (Saint-Jacques)

Paroisse: Saint-Jacques
Municipalité: Grandes-Piles
MRC/Territoire équivalent: Mékinac
Diocèse: Trois-Rivières
Adresse: 630, 4e avenue, Grandes-Piles
Coordonnées: 46.686944, -72.725954
Ouverture des registres: 4 janvier 1885

Histoire

Comté de Champlain. Diocèse des Trois-Rivières. Desservi par des missionnaires de 1884 à 1885, date de l’arrivée du premier curé en titre et de l’ouverture des registres de la paroisse. Érection canonique: 28 avril 1885. Érection civile: 10 août 1885. Le territoire de cette paroisse a été détaché des paroisses de Saint-Tite et de Sainte-Flore; il comprend une partie des seigneuries du Cap-de-la-Madeleine et de Batiscan et du canton de Radnor. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 467 et 1196. La municipalité de la paroisse de Saint-Jacques-des-Piles a été érigée en vertu du Code municipal, le 10 août 1885. Le village est situé dans le canton de Radnor, sur la rive est de la rivière Saint-Maurice, et sur le parcours du chemin de fer Pacifique Canadien dont le terminus se trouve à Grandes-Piles. Le canton de Radnor, érigé le 22 mai 1855, a emprunté son nom aux anciennes forges Radnor, exploitées sous le régime français. La commission de géographie d’Ottawa dit que le nom de Radnor rappelle le souvenir d’un comté de ce nom en Angleterre. Le nom de saint Jacques a été donné pour patron à la paroisse en souvenir du Père Jacques Buteux, jésuite, qui fut tué en 1652 chez les Attikamèques ou Poissons blancs. Ce sont les Pères Buteux et Lejeune qui fondèrent la mission des Trois-Rivières en 1634. L’abbé Napoléon Caron donne l’origine suivante au nom de «Piles», qui désigne cette localité. «Autrefois, dit-il, les Autochtones descendaient le Saint-Maurice et s’arrêtaient en cet endroit pour y piler leur blé-d’Inde. Ils y trouvaient en abondance de grosses pierres qui leur servaient de piles. Ce nom, répété par les interprètes et, plus tard, par les flotteurs de bois, s’est ensuite étendu à toute la localité. Pop. 600. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.450)