Havre-Saint-Pierre (Saint-Pierre)

Paroisse: Saint-Pierre
Municipalité: Havre-Saint-Pierre
MRC/Territoire équivalent: Minganie
Diocèse: Baie-Comeau
Ouverture des registres: 18 juin 1860

Histoire

Comté de Saguenay. Vicariat Apostolique du Golfe Saint-Laurent. Les registres de cette paroisse s’ouvrent le 18 juin 1860. Le premier acte est signé par M. l’abbé F.X. Plamondon, qui s’intitule curé. La paroisse fut fondée par un groupe de familles acadiennes au printemps de 1857. Le premier missionnaire qui les visita fut le R.P. Arnauld, Oblat. Il leur dit une première messe le 29 juin 1857, jour de la fête de saint Pierre. Après la messe il fit ériger une croix sur une pointe non loin du fleuve, puis il mit la mission sous le patronage de saint Pierre, apôtre. Érection canonique: 1er octobre 1872. Le territoire de cette paroisse est compris dans les limites de la municipalité de Saint-Pierre-de-la-Pointe-aux-Esquimaux, laquelle a été érigée le 24 décembre 1872, en vertu de l’Acte 36 Vict. chap. 30. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 158 et 1182. Cette municipalité, qui comprend une partie de la seigneurie de Mingan et les îles adjacentes, a les pouvoirs d’un conseil de comté en vertu de l’article 1081 du Code municipal. La tradition veut qu’une tribu d’Esquimaux ait habité cette pointe autrefois; d’où le nom de «Pointe-aux-Esquimaux». Inutile de dire qu’il y a un grand nombre d’années qu’il n’y a plus d’Esquimaux dans cette région, si toutefois il y en a eu. À la demande des résidants le nom de «Pointe-aux-Esquimaux» vient d’être changé en celui de «Havre-Saint-Pierre». Pop. 975. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.639)