Huberdeau (Notre-Dame-de-la-Merci)

Paroisse: Notre-Dame-de-la-Merci
Municipalité: Huberdeau
MRC/Territoire équivalent: Les Laurentides
Diocèse: Mont-Laurier
Adresse: 190, rue Principale, Huberdeau
Coordonnées: 45.976556, -74.632689
Ouverture des registres: 10 septembre 1886

Histoire

Comté d’Argenteuil. Diocèse de Mont-Laurier. Desservi par des missionnaires de 1883 à 1887, date de la nomination du premier curé résidant et de l’ouverture des registres de la paroisse. Le territoire de cette paroisse est compris dans la municipalité du canton d’Arundel, laquelle a été érigée le 1er janvier 1878, en vertu du Code municipal. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, page 396. Le nom du bureau de poste, Huberdeau, a été donné en souvenir de M. l’abbé Gédéon Huberdeau, ancien curé d’Albany, qui aida généreusement à fonder un orphelinat agricole en cette paroisse, en 1887. Le village d’Huberdeau est le terminus actuel du chemin de fer Canadien National, dans le comté d’Argenteuil. L’origine de la dévotion à Notre-Dame-de-la-Merci remonte au 13e siècle, à l’époque des grandes persécutions des catholiques par les Maures qui les tenaient dans la captivité et leur faisaient souffrir toutes sortes de mauvais traitements. La Sainte Vierge apparut à trois saints personnages, entre autres saint Pierre Nolasque, et leur demanda de fonder un ordre pour la rédemption des captifs. Tous les trois se rendirent avec empressement au désir de la sainte Mère de Dieu, et ils nommèrent leur ordre «Notre-Dame-de-la-Merci» ou de la Miséricorde. C’est cette apparition, ou mieux c’est la T.S. Vierge Marie elle-même, fondatrice de l’ordre de la Merci, que l’église vénère chaque année le 24 septembre. Pop. 1,550 dont 800 protestants. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.104)