Lavaltrie (Saint-Antoine)

Paroisse: Saint-Antoine
Municipalité: Lavaltrie
MRC/Territoire équivalent: D’Autray
Diocèse: Joliette
Adresse: 1341, rue Notre-Dame, Lavaltrie
Coordonnées: 45.884565,-73.277826
Ouverture des registres: 9 novembre 1732

Histoire

Comté de Berthier. Diocèse de Joliette. Les registres de cette paroisse s’ouvrent en l’année 1716. Les limites furent fixées par l’Ordonnance du 3 mars 1722. Voir «Edits et Ordonnances», vol. 1, page 456. Desservi par des missionnaires de 1732 à 1827. Ces missionnaires avaient en même temps le soin des autres paroisses environnantes. Un curé y réside depuis 1827. Érection canonique: 22 juin 1831. Érection civile: 17 août 1835. Le territoire de cette paroisse comprend la seigneurie de Lavaltrie. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 459 et 1102. La municipalité de la paroisse de Saint-Antoine-de-Lavaltrie a été érigée en vertu de l’Acte 8 Vict. chap. 40, le 1er juillet 1845. Le nom de Lavaltrie rappelle le souvenir de Séraphin Marganne, Sieur de Lavaltrie, à qui l’Intendant Talon concéda la seigneurie de ce nom le 29 octobre 1672. La paroisse a sans doute été mise sous le patronage de saint Antoine par les missionnaires Récollets, qui en furent les premiers desservants. On sait que cette communauté, dont le fondateur est saint François, entretient une grande dévotion envers saint Antoine de Padoue. Peu de temps après leur arrivée au Canada, les Récollets dédièrent leur couvent de la haute ville à Québec à saint Antoine, et ils ne cessèrent, depuis, de répandre la dévotion à ce grand saint parmi les colons. Pop. 944. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.232)

Curés/vicaires/missionnaires

Pierre Mercure
1846-1847

Charles Philippe Trottier de Beaubien
1883-1887

Cyrille Stanislas Huet
1886-1904

Statistiques démographiques

ANNÉE MUNICIPALITÉ POPULATION
2016 Lavaltrie (v) 13 657
2011 Lavaltrie (v) 13 267
2006 Lavaltrie (v) 12 120
2001 Lavaltrie (vl) 5 967
Saint-Antoine-de-Lavaltrie (p) 5 196
1996 Lavaltrie (vl) 5 821
Saint-Antoine-de-Lavaltrie (p) 4 385
1991 Lavaltrie (vl) 4 365
Saint-Antoine-de-Lavaltrie (p) 3 061
1986 Lavaltrie (vl) 2 690
Saint-Antoine-de-Lavaltrie (p) 2 630
1981 Lavaltrie (vl) 2 053
Saint-Antoine-de-Lavaltrie (p) 2 422
1976 Lavaltrie (vl) 1 473
Saint-Antoine-de-Lavaltrie (sd) 1 590
1971 Lavaltrie (vl) 1 261
Saint-Antoine-de-Lavaltrie (sd) 1 202
1966 Lavaltrie (vl) 1 189
Saint-Antoine-de-Lavaltrie (sd) 1 064
1961 Lavaltrie (vl) 1 034
Saint-Antoine-de-Lavaltrie (sd) 942
1956 Lavaltrie (vl) 917
Saint-Antoine-de-Lavaltrie (sd) 861
1951 Lavaltrie (vl) 661
Lavaltrie (sd) 847
1941 Lavaltrie (vl) 415
Lavaltrie (sd) 692
1931 Lavaltrie (vl) 308
Lavaltrie (sd) 688
1921 Lavaltrie (sd) 949
1911 Lavaltrie (sd) 969
1901 Lavaltrie (sd) 998
1891 Lavaltrie (sd) 987
1881 Lavaltrie (sd) 1 314
1871 Lavaltrie (sd) 1 312
1861 Lavaltrie (sd) 1 307

 

Sources: Ministère de l’Agriculture/Bureau fédéral de la statistique/Statistique Canada, Recensements du Canada, 1861 à 2016