Les Escoumins (Saint-Marcellin)

Paroisse: Saint-Marcellin
Municipalité: Les Escoumins
MRC/Territoire équivalent: La Haute-Côte-Nord
Diocèse: Baie-Comeau
Adresse: 2, rue de l’Hôpital, Les Escoumins
Coordonnées: 48.351388, -69.406400
Ouverture des registres: 1846

Histoire

Comté de Saguenay. Diocèse de Chicoutimi. Cette mission fut desservie par des missionnaires jusqu’en 1862, date de la nomination du premier curé résidant et de l’ouverture des registres de la paroisse. Le village est situé à 24 milles à l’est de Tadoussac. La municipalité du canton des Escoumins a été érigée le 15 mai 1863, par l’Acte 26 Vict. chap. 8. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, page 161. La mission a été mise sous le patronage de saint Marcellin parce que le premier curé résidant arriva le 26 avril en la fête de ce grand saint. Le canton Escoumains a été érigé le 1er décembre 1860. Le mot Escoumains veut dire: «Il y a encore des graines». Les environs des Escoumains sont renommés pour la grande quantité de graines sauvages qu’on y trouve. Ces graines passent l’hiver sous la neige et se conservent vermeilles jusqu’au printemps. M. l’abbé Louis Tremblay, curé actuel, nous écrit: «Escoumains veut dire aussi endroit où il y a beaucoup de coquillages, à cause de l’abondance d’huîtres qu’on y trouve encore aujourd’hui». La mission des Escoumains est assez ancienne, nous dit encore M. l’abbé Tremblay, et il cite le Journal du Père Laure pour l’année 1723, où il fait mention de l’érection d’une croix en l’honneur de Notre-Dame de Bon Désir sur le rocher situé à l’entrée de la baie des Escoumains. La mission a longtemps porté le nom de Notre-Dame-de-Bon-Désir. Le Père Laure fut chargé de la mission du Saguenay et de la Côte-Nord de 1720 à 1738. Pop. 1,125. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.554)

Curés/vicaires/missionnaires

Charles Léon Parent
1965-1973

Statistiques démographiques

ANNÉE MUNICIPALITÉ POPULATION
2016 Les Escoumins (m) 1 891
2011 Les Escoumins (m) 2 000
2006 Les Escoumins (m) 2 073
2001 Les Escoumins (m) 2 106
1996 Les Escoumins (m) 2 136
1991 Les Escoumins (sd) 2 212
1986 Escoumins (sd) 2 340
1981 Escoumins (sd) 2 394
1976 Escoumins (sd) 2 324
1971 Escoumins (sd) 2 420
1966 Escoumins (sd) 2 573
1961 Escoumins (sd) 2 223
1956 Escoumains (sd) 1 928
1951 Escoumains (sd) 1 766
1941 Escoumains (sd) 1 252
1931 Escoumains (sd) 1 173
1921 Escoumains (sd) 986
1911 Escoumains (sd) 949
1901 Escoumains (sd) 490
1891 Escoumains (sd) 667
Mille Vaches (sd) 1 105
1881 Escoumains (sd) 520
Mille Vaches (sd) 1 115
1871 Escoumains (sd) 1 023
1861 Escoumins, Iberville et Mille Vaches (sd) (sd) 1 029

 

Sources: Ministère de l’Agriculture/Bureau fédéral de la statistique/Statistique Canada, Recensements du Canada, 1861 à 2016