Louiseville (Saint-Antoine-de-Padoue)

Paroisse: Saint-Antoine-de-Padoue
Municipalité: Louiseville
MRC/Territoire équivalent: Maskinongé
Diocèse: Trois-Rivières
Adresse: 50, rue Saint-Laurent, Louiseville
Coordonnées: 46.256709,-72.941476
Ouverture des registres: novembre 1714

Histoire

Comté de Maskinongé. Diocèse des Trois-Rivières. Une mission existait déjà en cet endroit dès 1714, car les registres s’ouvrent en cette même année. La paroisse fut desservie par voie de mission jusqu’en 1786, année de la nomination du premier curé résidant. Les limites de la paroisse furent fixées par l’Ordonnance du 3 mars 1722. Voir «Edits et Ordonnances», vol. 1, page 453. Décret d’érection canonique le 3 juin 1833. Le territoire de cette paroisse comprend une partie des fiefs de la Rivière-du-Loup, de Grandpré et des Ursulines. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 493, 497 et 1189. La municipalité de la paroisse de Saint-Antoine-de-la-Rivière-du-Loup a été érigée en vertu de l’Acte 8 Vict. chap. 40, le 1er juillet 1845. La municipalité du village de la Rivière-du-Loup devient la municipalité de la ville de Louiseville par proclamation du 19 mai 1879. La ville de Louiseville obtint une charte spéciale le 30 décembre 1890, en vertu de l’Acte 54 Vict. chap. 87. La ville de Louiseville est située sur le parcours du chemin de fer Pacifique Canadien et sur la route nationale de Québec à Montréal, rive nord du Saint-Laurent. La paroisse de la Rivière-du-Loup, en haut, aujourd’hui Louiseville, a été primitivement desservie par les RR. PP. Récollets, ce qui explique le choix de saint Antoine comme patron de la paroisse. On ne sait pas au juste pourquoi le nom de Rivière-du-Loup a supplanté celui de sainte Suzanne, donné par Champlain en 1609. Les Abénaquis donnaient le nom de «rivière Croche» à cette rivière à cause des nombreux méandres qu’on rencontre sur son parcours. Cependant, la tradition veut que les loups-marins remontaient autrefois jusqu’à l’embouchure de cette rivière. Si tel est le cas, la substitution s’explique facilement. À l’époque de la première concession de la seigneurie de la rivière du Loup au Sieur de Mannereuil, le 3 novembre 1672, la grande et la petite rivière du Loup étaient connues sous ce nom. Le nom de Louiseville fut donné au village lors de son incorporation en ville, en 1879, en l’honneur de la princesse Louise, fille de la Reine Victoria, et épouse du Marquis de Lorne, gouverneur général du Canada, 1878-1883. Pop. 3,041. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.231)

Statistiques démographiques

ANNÉE MUNICIPALITÉ POPULATION
2016 Louiseville (v) 7 152
2011 Louiseville (v) 7 517
2006 Louiseville (v) 7 433
2001 Louiseville (v) 7 622
1996 Louiseville (v) 7 911
1991 Louiseville (v) 8 000
1986 Louiseville (v) 3 557
Saint-Antoine-de-la-Rivière-du-Loup (p) 4 505
1981 Louiseville (v) 3 735
Saint-Antoine-de-la-Rivière-du-Loup (p) 4 329
1976 Louiseville (v) 3 993
Saint-Antoine-de-la-Rivière-du-Loup (sd) 4 133
1971 Louiseville (v) 4 042
Saint-Antoine-de-la-Rivière-du-Loup (sd) 3 953
1966 Louiseville (v) 4 236
Saint-Antoine-de-la-Rivière-du-Loup (sd) 3 524
1961 Louiseville (v) 4 138
Saint-Antoine-de-la-Rivière-du-Loup (sd) 3 079
1956 Louiseville (v) 4 392
Saint-Antoine-de-la-Rivière-du-Loup (sd) 2 642
1951 Louiseville (v) 4 088
Rivière-du-Loup (sd) 2 160
1941 Louiseville (v) 3 542
Rivière-du-Loup (en-haut) (sd) 1 575
1931 Louiseville (v) 2 365
Rivière-du-Loup (sd) 1 414
1921 Louiseville (v) 1 772
Louiseville (sd) 1 310
1911 Louiseville (v) 1 675
Louiseville (sd) 1 305
1901 Louiseville (v) 1 565
Rivière du Loup (sd) 1 249
1891 Louiseville (v) 1 740
Rivière du Loup (sd) 2 099
1881 Louiseville (v) 1 381
Rivière du Loup (sd) 1 863
1871 Rivière du Loup (sd) 2 925
1861 Rivière du Loup (sd) 2 980

 

Sources: Ministère de l’Agriculture/Bureau fédéral de la statistique/Statistique Canada, Recensements du Canada, 1861 à 2016