Mont-Saint-Grégoire (Saint-Grégoire)

Paroisse: Saint-Grégoire
Municipalité: Mont-Saint-Grégoire
MRC/Territoire équivalent: Le Haut-Richelieu
Diocèse: Saint-Hyacinthe
Adresse: 250, rue Saint-Joseph Sud, Mont-Saint-Grégoire
Coordonnées: 45.336372, -73.158512
Ouverture des registres: 8 décembre 1841

Histoire

Comté d’Iberville. Diocèse de Saint-Hyacinthe. La paroisse fut desservie par le curé de Sainte-Marie-de-Monnoir de 1841 à 1843, date de la nomination du premier curé résidant. Les registres de la paroisse s’ouvrent en l’année 1841. Érection canonique: 30 avril 1836. Érection civile: 7 mai 1847. Le territoire de cette paroisse a été détaché de Sainte-Marie-de-Monnoir; il comprend une partie des seigneuries de Monnoir et de Bleury. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 549 et 1146. La municipalité de la paroisse de Saint-Grégoire-le-Grand-de-Monnoir a été érigée en vertu de l’Acte 8 Vict. chap. 40, le 1er juillet 1845. Le village est situé sur le parcours du chemin de fer «Quebec, Montreal and Southern». La paroisse portait primitivement le nom de «Saint-Raymond-Nonnat». Lors de l’érection canonique, ce nom fut changé en celui de Saint-Grégoire-le-Grand à la demande des paroissiens. Le nom du bureau de poste, «Mont-Saint-Grégoire», est tout récent: il a remplacé le nom anglais «Mount Johnson», qui avait été donné à la montagne située non loin du village, en l’honneur de Sir John Johnson, propriétaire de la seigneurie de Monnoir, un peu avant la fondation de la paroisse. Ce nom de Mount Johnson s’était peu à peu étendu au village et au bureau de poste. En 1922, les paroissiens remplacèrent le nom anglais par celui de «Mont-Saint-Grégoire», qui est en même temps celui de la paroisse. Pop. 1,002. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.421)

Curés/vicaires/missionnaires

Elphège Étienne Prime Filiatrault
1888-1891

Statistiques démographiques

ANNÉE MUNICIPALITÉ POPULATION
2016 Mont-Saint-Grégoire (m) 3 077
2011 Mont-Saint-Grégoire (m) 3 086
2006 Mont-Saint-Grégoire (m) 2 922
2001 Mont-Saint-Grégoire (m) 3 102
1996 Mont-Saint-Grégoire (m) 3 112
1991 Mont-Saint-Grégoire (vl) 885
Saint-Grégoire-le-Grand (p) 2 138
1986 Mont-Saint-Grégoire (vl) 830
Saint-Grégoire-le-Grand (p) 1 904
1981 Mont-Saint-Grégoire (vl) 740
Saint-Grégoire-le-Grand (p) 1 790
1976 Saint-Grégoire (vl) 650
Saint-Grégoire-le-Grand (sd) 1 469
1971 Saint-Grégoire (vl) 655
Saint-Grégoire-le-Grand (sd) 1 238
1966 Saint-Grégoire (vl) 719
Saint-Grégoire-le-Grand (sd) 1 130
1961 Saint-Grégoire (vl) 670
Saint-Grégoire-le-Grand (sd) 1 039
1956 Saint-Grégoire (vl) 615
Saint-Grégoire-le-Grand (sd) 1 048
1951 Saint-Grégoire-le-Grand-de-Monnoir (sd) 1 399
1941 Saint-Grégoire-le-Grand-de-Monnoir (sd) 1 123
1931 Saint-Grégoire-le-Grand-de-Monnoir (sd) 1 102
1921 Saint-Grégoire-le-Grand-de-Monnoir (sd) 1 149
1911 Saint-Grégoire-le-Grand (sd) 1 183
1901 Saint-Grégoire-le-Grand (sd) 1 222
1891 Saint-Grégoire-le-Grand (sd) 1 377
1881 Saint-Grégoire (sd) 1 751
1871 Saint-Grégoire (sd) 2 342
1861 Saint-Grégoire (sd) 2 581

 

Sources: Ministère de l’Agriculture/Bureau fédéral de la statistique/Statistique Canada, Recensements du Canada, 1861 à 2016