Montréal (Notre-Dame-des-Sept-Douleurs)

Paroisse: Notre-Dame-des-Sept-Douleurs
Municipalité: Montréal
Arrondissement: Verdun
MRC/Territoire équivalent: Montréal
Diocèse: Montréal
Adresse: 4155, rue Wellington, Montréal
Coordonnées: 45.462548, -73.567599
Ouverture des registres: 6 novembre 1899

Histoire

Dans la banlieue de Montréal. L’église de cette paroisse est construite au coin des rues de l’Église et Wellington. Érection canonique: 5 septembre 1899. Le décret canonique érigeant cette paroisse a été publié dans la Gazette Officielle de 1899, page 1892, en vertu de l’Acte 50 Vict. chap. 24. Les registres de la paroisse s’ouvrent en l’année 1899. Le territoire de cette paroisse a été détaché de la paroisse de Saint-Paul. Il est compris dans la cité de Verdun, qui porta primitivement le nom de «village de la rivière Saint-Pierre», par proclamation du 23 octobre 1874. La municipalité du village de Verdun a été érigée le 28 décembre 1876, en vertu de l’Acte 40 Vict. chap. 41. Amendements à la dite loi par l’Acte 60 Vict. chap. 69, et 62 Vict. chap. 71. La ville de Verdun a été incorporée le 14 mars 1907, en vertu de l’Acte 7 Ed. VII, chap. 73. Le 21 décembre 1912, elle fut incorporée en cité en vertu de l’Acte 3 Geo. V, chap. 61. Cette localité est aussi ancienne que Montréal, car les premières terres y furent concédées en 1660. C’est aussi en cette dernière année que la terre où est construite l’église a été concédée. La paroisse porta d’abord le seul nom de Verdun, qui lui fut donné probablement par René-Robert Cavelier de LaSalle, en souvenir d’une ville du même nom, en France. On la nomma successivement «Côte des Argoulets», et «village de la rivière Saint-Pierre». La rivière Saint-Pierre, qui traverse la paroisse, avait donné son nom au village. La cité de Verdun, en France, qui compte 32,000 âmes, a été illustrée par la courageuse défense des troupes aliées contre l’Allemagne, durant la grande guerre européenne, 1914-1918. La population de la paroisse de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs-de-Verdun est de 10,000 âmes. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.132)