Montréal (Sainte-Geneviève)

Paroisse: Sainte-Geneviève
Municipalité: Montréal
Arrondissement: L’Île-Bizzard-Sainte-Geneviève
MRC/Territoire équivalent: Montréal
Diocèse: Montréal
Adresse: 16037, boulevard Gouin Ouest, Montréal
Coordonnées: 45.480066, -73.872574
Ouverture des registres: 20 janvier 1741

Histoire

Comté de Jacques-Cartier. Diocèse de Montréal. Un curé réside dans cette paroisse depuis 1741, année de l’ouverture des registres de la paroisse. Érection canonique: 8 avril 1834. Érection civile: 10 juillet 1843. Le territoire de cette paroisse a été détaché de la paroisse de Saint-Joachim-de-la-Pointe-Claire; il comprend une partie de la seigneurie de l’île de Montréal. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 309, 313 et 1094. La municipalité de la paroisse de Sainte-Geneviève a été érigée le 1er janvier 1860, en vertu de l’Acte 18 Vict. chap. 100. La municipalité du village de Sainte-Geneviève-de-Pierrefonds a été érigée le 31 mai 1904, en vertu de l’Acte 4 Ed. VII, chap. 69. La ville de Roxboro, détachée de la paroisse de Sainte-Geneviève, a été érigée le 19 février 1914, en vertu de l’Acte 4 Geo. V, chap. 91. Charte de la ville de Roxboro amendée en vertu de l’Acte 7 Geo. V, chap. 77. Sainte-Geneviève est le nom canonique donné par l’autorité ecclésiastique. Quant au nom de Pierrefonds qu’on a ajouté au nom du village, voici ce que M. l’abbé J.R. Granger, curé, nous écrit: «Lors de la division de la municipalité du village, celui qui était à la tête de ce mouvement de division possédait une résidence dans la partie à ériger qu’il avait nommé modestement «Château de Pierrefonds», en souvenir d’un château du même nom en France. Quand la proclamation de l’érection du dit village eut lieu, on lui donna le nom de «Sainte-Geneviève-de-Pierrefonds», à cause de cette circonstance. Le village est situé à 3 milles de la station de Sainte-Geneviève, sur le parcours du chemin de fer Canadien National, ou à 3 milles de la station de Beaconsfield, sur le parcours du même chemin de fer ou du Pacifique Canadien. La municipalité de «Dollard des Ormeaux», détachée de la paroisse de Sainte-Geneviève, a été érigée le 29 juillet 1924. Voir Gazette Officielle de 1924, page 2351. La description de cette dernière municipalité a été corrigée le 22 septembre 1924. Voir Gazette Officielle de 1924, page 2904. Le nom de Dollard des Ormeaux rappelle la mémoire d’un jeune Français de Montréal, qui, avec seize compagnons, défendit d’une manière héroïque, pendant dix jours, au pied du Long-Sault, situé sur la rivière Ottawa, un petit fort de pieux, contre 700 Iroquois. Il périt glorieusement avec ses compagnons, mais leur mort sauva la colonie de Montréal (1660). Pop. 1,950. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.401)