Shawinigan (Saint-Gérard)

Paroisse: Saint-Gérard
Municipalité: Shawinigan
MRC/Territoire équivalent: Shawinigan
Diocèse: Trois-Rivières
Adresse: 1530, chemin Principal, Shawinigan
Coordonnées: 46.605595, -72.812244
Ouverture des registres: 1 février 1922

Histoire

Comté de Saint-Maurice. Diocèse de Trois-Rivières. Un desservant y réside depuis 1922, date de l’ouverture des registres de la paroisse. Celle-ci a été érigée canoniquement le 6 décembre 1923 sous le nom de «Saint-Gérard-des-Laurentides», et civilement le 12 avril 1924. Voir Gazette Officielle de 1924, page 1353. Le territoire de cette paroisse a été détaché des paroisses de Sainte-Flore et de Saint-Mathieu. Le village est situé tout près de la petite rivière Shawinigan, à 4 miles de la station de Glenada, sur le parcours du chemin de fer Canadien National, et à 6 milles de Shawinigan. Peu de semaines avant sa mort, Mgr Marchand, grand vicaire dela s Trois-Rivières, nous écrivait: «Le 15 octobre 1921, j’allai marquer la place de l’église de la paroisse de Saint-Gérard-Majella, dans Sainte-Flore, comté de Saint-Maurice, en compagnie de Mgr Paquin. Depuis plus de 40 ans, ces braves gens demandaient avec instances et persévérance une église. Jusqu’à cette date, pour de valables raisons, il n’avait pas été fait droit à leur demande. La croix fixée, ils s’abandonnèrent à la joie et se mirent à demander quel nom l’on donnerait à l’église qu’ils se proposaient de construire sans retard. Il leur fut répondu: «On pourrait l’appeler Saint-Ferdinand, en souvenir de votre ancien curé, l’abbé Ferdinand Verville. L’un deux, M. Urbain Duchesne, dit: «On pourrait, en effet, la nommer ainsi». Mais il ajouta aussitôt: «Nous avons pourtant bien prié saint Gérard Majella pour avoir une église au milieu de nous». Pourquoi, lui dis-je, avez-vous prié saint Gérard plutôt qu’un autre saint? C’est parce que l’un de mes petits garçons a trouvé une statuette de saint Gérard tout près de la maison. De là nos prières réitérées à ce grand saint. Et mon petit garçon a ensuite enfoui la petite statue à un endroit que lui seul connaît. Je dis alors au petit garçon: «Veux-tu nous montrer ta cachette?» Ce qu’il fit sans se faire prier. La petite statue se trouvait à une cinquantaine de pieds de l’endroit où la croix venait d’être plantée. Elle portait cette inscription tracée de la main de l’enfant sur un chiffon de papier: «Bon saint Gérard, donnez-nous une église le plus tôt possible». Fait remarquable, la croix avait été fixée le 15 octobre, dans l’après-midi, aux premières vêpres de saint Gérard Majella, dont la fête se célèbre le 16. Mgr l’évêque des Trois-Rivières, à qui on fit le récit précédent, n’hésita pas un instant à mettre la nouvelle paroisse sous le patronage de saint Gérard Majella. Pop. 330. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.412)