Shawinigan (Saint-Pierre)

Paroisse: Saint-Pierre
Municipalité: Shawinigan
MRC/Territoire équivalent: Shawinigan
Diocèse: Trois-Rivières
Adresse: 792, rue Hemlock, Shawinigan
Coordonnées: 46.542262, -72.748856
Ouverture des registres: 30 octobre 1899
Fermeture des registres: 14 juillet 2000

Histoire

Comté de Saint-Maurice. Diocèse des Trois-Rivières. Desservants de 1899 à 1901, date de la nomination du premier curé résidant. Les registres de la paroisse s’ouvrent en l’année 1899. Érection canonique: 14 octobre 1901. Érection civile: 19 mars 1902. Le territoire de cette paroisse a été détaché des paroisses de Sainte-Flore, de Saint-Boniface-de-Shawinigan et de Notre-Dame-du-Mont-Carmel. Voir Gazette Officielle de 1902, page 720. Le village de Shawinigan-Falls fut érigé le 18 avril 1901. Voir Gazette Officielle de 1901, page 1056. La ville de Shawinigan-Falls fut incorporée en vertu de l’Acte 2 Ed. VII, chap. 56, le 26 mars 1902. Charte de la ville revisée et refondue en 1908, par l’Acte 8 Ed. VII, chap. 95. La ville devint cité de Shawinigan-Falls le 19 mars 1921, en vertu de l’Acte 11 Geo. V, chap. 120. L’origine du mot Shawinigan a donné lieu à une longue discussion. M. l’abbé Napoléon Caron, qui a écrit l’histoire de cette région, lui donne la signification suivante: «Achawénékanne», mot algonquin qui veut dire «crête». Les sauvages désignaient ainsi la chute de la rivière Saint-Maurice, située à cet endroit, à cause de la crête de montagnes qu’ils étaient obligés de monter ou descendre, quand ils faisaient portage le long de cette rivière, pour éviter les chutes qui s’y trouvent. De là le nom de Chutes-de-Shawinigan, que les Anglais ont traduit par «Shawinigan-Falls». Les gens de la région tiennent à désigner leur bureau de poste en français. C’est ce que fait le «Canada Ecclésiastiue». Pop. 4,000. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.642)