Saint-André-d’Argenteuil (Saint-Joseph)

Paroisse: Saint-Joseph
Municipalité: Saint-André-d’Argenteuil
MRC/Territoire équivalent: Argenteuil
Diocèse: Saint-Jérôme
Adresse: 8, route du Long-Sault, Saint-André-d’Argenteuil
Coordonnées: 45.566171, -74.374602
Ouverture des registres: 8 octobre 1916

Histoire

Comté d’Argenteuil. Diocèse de Montréal. Cette desserte a été fondée en 1918 et elle est desservie par les Pères de Sainte-Croix. Elle est comprise dans les limites de la municipalité du village de Carillon, laquelle a été détachée de la paroisse de Saint-André et érigée en vertu du Code municipal, le 20 septembre 1887. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, page 372. Le village est situé au bas du Long-Sault, côté nord de la rivière Ottawa, à un mille de la station de Pointe-Fortune, sur le parcours du chemin de fer Pacifique Canadien. Le nom de Carillon, d’après M. Benjamin Sulte, viendrait d’un soldat du régiment de Montcalm, qui se nommait Carrion, et qui, ayant obtenu une concession de terrait à cet endroit, y demeura de très longues années. Le nom de Carrion se serait transformé avec le temps en celui de Carillon. Saint Joseph, premier patron du pays a été choisi et donné comme titulaire à cette desserte à cause de faveurs spéciales obtenues par son intercession. Pop. 175. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.491)