Saint-Chrysostome

Paroisse: Saint-Chrysostome
Municipalité: Saint-Chrysostome
MRC/Territoire équivalent: Le Haut-Saint-Laurent
Diocèse: Valleyfield
Adresse: 108, rue Notre-Dame, Saint-Chrysostome
Coordonnées: 45.104871,-73.756741
Ouverture des registres: juin 1838
Fermeture des registres: ????

Histoire

Comté de Châteauguay. Diocèse de Valleyfield. Desservi par voie de mission de 1838 à 1840, date de la nomination du premier curé en titre. Les registres de cette paroisse s’ouvrent en l’année 1838. D’après les archives de la paroisse, l’érection canonique fut faite le 25 décembre 1840. Deschamps dit 2 février 1843. Érection civile: 5 août 1858. Le territoire de cette paroisse a été détaché de Sainte-Martine. Il comprend une partie de la seigneurie de Beauharnois et du canton de Hemmingford. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 204 et 1131. La municipalité de Russelltown, comprenant la paroisse de Saint-Jean-Chrysostome-de-Russelltown, a été érigée en vertu de l’Acte 8 Vict. chap. 40, le 1er juillet 1845. La municipalité du village de Saint-Chrysostome a été érigée le 10 juin 1902. Voir Gazette Officielle de 1902, page 1201 et celle de 1905, page 727, remplaçant celle de 1902. Le village est situé à 4 milles de la station de Aubrey, sur le parcours du chemin de fer Canadien National. L’arpenteur qui divisa la seigneurie de Beauharnois en 1800 donna à chaque rang le nom de l’un des enfants du propriétaire de l’époque M. Ellice. La partie de la seigneurie comprise dans la paroisse de Saint-Jean-Chrysostome avait reçu le nom de «Russelltown». De là le nom de «Saint-Jean-Chrysostome-de-Russelltown». Pour préserver la foi catholique dans ce milieu protestant, l’évêque choisit comme patron de la paroisse saint Jean-Chrysostome, le grand défendeur de l’église catholique. Pop. 2,070. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.467)

Statistiques démographiques

ANNÉE MUNICIPALITÉ POPULATION
2016 Saint-Chrysostome (m) 2 645
2011 Saint-Chrysostome (m) 2 522
2006 Saint-Chrysostome (m) 2 584
2001 Saint-Chrysostome (m) 2 590
1996 Saint-Chrysostome (vl) 850
Saint-Jean-Chrysostome (p) 1 737
1991 Saint-Chrysostome (vl) 902
Saint-Jean-Chrysostome (p) 1 699
1986 Saint-Chrysostome (vl) 891
Saint-Jean-Chrysostome (p) 1 550
1981 Saint-Chrysostome (vl) 1 018
Saint-Jean-Chrysostome (p) 1 523
1976 Saint-Chrysostome (vl) 1 065
Saint-Jean-Chrysostome (sd) 1 420
1971 Saint-Chrysostome (vl) 1 077
Saint-Jean-Chrysostome (sd) 1 344
1966 Saint-Chrysostome (vl) 1 048
Saint-Jean-Chrysostome (sd) 1 326
1961 Saint-Chrysostome (vl) 972
Saint-Jean-Chrysostome (sd) 1 284
1956 Saint-Chrysostome (vl) 866
Saint-Jean-Chrysostome (sd) 1 288
1951 Saint-Chrysostome (vl) 795
Saint-Jean-Chrysostome-de-Russelltown (sd) 1 234
1941 Saint-Chrysostome (vl) 656
Saint-Jean-Chrysostome-de-Russelltown (sd) 1 220
1931 Saint-Chrysostome (vl) 636
Saint-Jean-Chrysostome-de-Russelltown (sd) 1 232
1921 Saint-Chrysostome (vl) 649
Saint-Jean-Chrysostome-de-Russelltown (sd) 1 358
1911 Saint-Chrysostome (vl) 600
Saint-Jean-Chrysostome (sd) 1 332
1901 Saint-Jean-Chrysostome (sd) 2 207
1891 Saint-Jean-Chrysostome (sd) 2 270
1881 Saint-Jean-Chrysostome (sd) 4 078
1871 Saint-Jean-Chrysostome (sd) 4 291
1861 Saint-Jean-Chrysostome (sd) 4 178

 

Sources: Ministère de l’Agriculture/Bureau fédéral de la statistique/Statistique Canada, Recensements du Canada, 1861 à 2016