Saint-Étienne-des-Grès (Saint-Thomas)

Paroisse: Saint-Thomas
Municipalité: Saint-Étienne-des-Grès
MRC/Territoire équivalent: Maskinongé
Diocèse: Trois-Rivières
Adresse: 391, avenue Saint-Thomas-de-Caxton, Saint-Étienne-des-Grès
Coordonnées: 46.368185,-72.791477
Ouverture des registres: 9 mars 1904

Histoire

Comté de Saint-Maurice. Diocèse des Trois-Rivières. Mission fondée en 1904 et desservie comme telle de 1904 à 1910, date de la nomination du premier curé résidant et de l’ouverture des registres paroissiaux. Érection canonique: 30 décembre 1915. Érection civile: 12 août 1916. Voir Gazette Officielle de 1916, page 2138. Cette proclamation a été annulée par celle du 24 octobre 1916. Voir Gazette Officielle de 1916, page 2806. Cette paroisse n’a pas d’autonomie municipale; elle dépend des municipalités de Saint-Étienne-des-Grès, de Saint-Barnabé-Nord, de la Pointe-du-Lac et d’Yamachiche. Le village est situé à 8 milles de la station d’Yamachiche et à 4 milles de la station de Marchand, sur le parcours du chemin de fer Pacifique Canadien. La paroisse fut mise sous le patronage de saint Thomas en l’honneur du chanoine Thomas Martel, ancien curé de Saint-Barnabé, qui s’intéressa à la fondation de la paroisse. Pop. 500. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.698)

Baptêmes

Index:

1904

Ordre chronologique:

1904

Mariages

Index:

1904

Ordre chronologique:

1904

Sépultures

Index:

1904

Ordre chronologique:

1904

Curés/vicaires/missionnaires

Louis Ludger Eugène Duguay
1904-

Joseph Cloutier
1904-

Émile Cloutier
1904-

Statistiques démographiques

ANNÉE MUNICIPALITÉ POPULATION
2016 Saint-Étienne-des-Grès (p) 4 541
2011 Saint-Étienne-des-Grès (p) 4 217
2006 Saint-Étienne-des-Grès (p) 3 881
2001 Saint-Étienne-des-Grès (p) 3 833
1996 Saint-Étienne-des-Grès (p) 3 823
1991 Saint-Étienne-des-Grès (p) 3 575
1986 Saint-Étienne-des-Grès (p) 3 303
1981 Saint-Étienne-des-Grès (p) 3 005
1976 Saint-Étienne-des-Grès (sd) 2 192
1971 Saint-Étienne-des-Grès (sd) 1 961
1966 Saint-Étienne-des-Grès (sd) 2 010
1961 Saint-Étienne-des-Grès (sd) 1 580
Saint-Thomas-de-Caxton (sd) 439
1956 Saint-Étienne-des-Grès (sd) 1 512
Saint-Thomas-de-Caxton (sd) 429
1951 Saint-Étienne-des-Grès (sd) 1 833
Saint-Thomas-de-Caxton (sd) 449
1941 Saint-Étienne-des-Grès (sd) 1 776
Saint-Thomas-de-Caxton (sd) 390
1931 Saint-Étienne-des-Grès (sd) 1 639
Saint-Thomas-de-Caxton (sd) 433
1921 Saint-Étienne-des-Grès (sd) 1 464
Saint-Thomas-de-Caxton (sd) 418
1911 Saint-Étienne-des-Grès (sd) 1 688
1901 Saint-Étienne-des-Grès (sd) 1 741
1891 Saint-Étienne-des-Grès (sd) 2 166
1881 Saint-Étienne (sd) 3 119
1871 Saint-Étienne (sd) 2 574
1861 Saint-Étienne (sd) 2 054

 

Sources: Ministère de l’Agriculture/Bureau fédéral de la statistique/Statistique Canada, Recensements du Canada, 1861 à 2016