Saint-Roch-de-Mékinac

Paroisse: Saint-Roch
Municipalité: Saint-Roch-de-Mékinac
MRC/Territoire équivalent: Mékinac
Diocèse: Trois-Rivières
Adresse: 1212, rue Principale, Saint-Roch-de-Mékinac
Coordonnées: 46.810998, -72.769341
Ouverture des registres: 18 août 1904

Histoire

Comté de Champlain. Diocèse des Trois-Rivières. Les premiers établissements dans cette paroisse datent de l’année 1880. Un curé y réside depuis 1904, date de l’ouverture des registres de la paroisse. Érection canonique: 5 août 1905. Érection civile: 2 novembre 1905. Voir Gazette Officielle de 1905, page 1528. Le territoire de cette paroisse a été détaché des paroisses de Saint-Jean-des-Piles et de Saint-Jacques-des-Piles. Il comprend une partie de la seigneurie de Batiscan et du canton de Radnor. La municipalité de la paroisse de Saint-Roch-de-Mékinac a été érigée en vertu du Code municipal, le 2 novembre 1905. Le village est situé à l’embouchure de la rivière Mékinac, dans la seigneurie de Batiscan, à 9 milles de Saint-Joseph-de-Mékinac et à 15 milles de la station de Grandes-Piles, terminus du chemin de fer Pacifique Canadien. «Mékinac» est un mot sauvage qui veut dire «tortue». Ce nom viendrait d’une montagne située dans les environs et qui a la forme d’une tortue. Ce nom s’est étendu à la rivière, puis au canton lui-même qui est traversé par cette rivière. D’après les archives de la paroisse, la mission a été mise sous le patronage de saint Roch parce que Mgr Laflèche, ancien évêque des Trois-Rivières, visita cette mission le 16 août 1887, le jour de la fête de saint Roch. Pop. 300. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.661)