Sainte-Adèle (Saint-Joseph)

Paroisse: Saint-Joseph
Municipalité: Saint-Adèle
MRC/Territoire équivalent: Les Pays-d’en-Haut
Diocèse: Saint-Jérôme
Adresse: 1380, rue Saint-Jean, Sainte-Adèle
Coordonnées: 45.939746, -74.123496
Ouverture des registres: 14 août 1918

Histoire

Comté de Terrebonne. Diocèse de Montréal. Les premiers établissements remontent a la construction des moulins de la Cie J.-B. Rolland et Fils, il y a environ 25 ans. Desservi de Sainte-Adèle jusqu’en 1918, date de la nomination du premier curé résidant, et de l’ouverture des registres de la paroisse. Érection canonique: 3 avril 1918. Érection civile: 29 juillet 1918. Voir Gazette Officielle de 1918, page 1503. Le territoire de cette paroisse détaché de la paroisse de Sainte-Adèle, comprend une partie de la seigneurie des Mille-Iles, et les cantons de Wexford et d’Abercrombie. La municipalité de la paroisse de Saint-Joseph-de-Mont-Rolland a été érigée le 29 juillet 1918, en vertu du Code municipal. Le village est situé sur le parcours du chemin de fer Pacifique Canadien. La paroisse a été mise sous le patronage de saint Joseph en l’honneur du premier Patron du Canada. Le nom de Mont-Rolland a été donné à la localité parce qu’elle est sise au milieu des montagnes Laurentides et qu’elle est située non loinn des grandes papeteries Rolland dont l’activité rayonne dans toute la région. Par une heureuse coïncidence, il existe, dans le diocèse de Saint-Claude, en France, un sanctuaire érigé sous le vocable de «Notre-Dame-de-Mont-Rolland». C’est l’un des plus antiques pèlerinages en l’honneur de la Très Sainte Vierge. Voici en peu de mots son histoire. On plaça, au dix-huitième siècle, la fondation d’un prieuré de Bénédictins, sur une gracieuse élévation qui domine la ville de Dôme. Le fondateur, qui était un personnage nommé Rolland, a laissé son nom à la montagne. Mais on fait remonter beaucoup plus loin l’origine de la dévotion à une Madone qui se trouve à cet endroit et à laqulle on a donné le nom de «Notre-Dame-de-Mont-Rolland». Il était convenable que, dans la Nouvelle-France, une paroisse fut mise sous le patronage de «Saint-Joseph-de-Mont-Rolland». Pop. 825. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.503)