Sainte-Thérèse (Sainte-Thérèse-d’Avila)

Paroisse: Sainte-Thérèse-d’Avila
Municipalité: Sainte-Thérèse
MRC/Territoire équivalent: Thérèse-de-Blainville
Diocèse: Saint-Jérôme
Adresse: 10, rue de l’Église, Sainte-Thérèse
Coordonnées: 45.640587, -73.843494
Ouverture des registres: 14 novembre 1789

Histoire

Comté de Terrebonne. Diocèse de Montréal. Les registres de cette paroisse s’ouvrent en l’année 1789. Desservi par voie de mission jusqu’en 1794, date de la nomination du premier curé en titre. Érection canonique: 14 novembre 1825. Autre décret canonique le 7 mai 1834. Érection civile: 5 novembre 1836. Le territoire de cette paroisse comprend une partie de la seigneurie des Mille-Isles. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 405, 412 et 1111. La municipalité de la paroisse de Sainte-Thérèse-de-Blainville a été érigée en vertu de l’Acte 8 Vict. chap. 40, le 1er juillet 1845. La municipalité du village de Sainte-Thérèse-de-Blainville a été érigée le 1er juin 1849. En 1874, par le Statut 37 Vict. chap. 42, les limites de ce village ont été modifiées. La ville de Sainte-Thérèse a été incorporée le 22 décembre 1916, en vertu de l’Acte 7 Geo. V, chap. 73. Le village est situé sur le parcours du chemin de fer Pacifique Canadien. La seigneurie des Mille-Isles fut d’abord concédée en 1683 à Sidrac Dugué. Celui-ci étant mort, sa seigneurie retourna dans le domaine de la Couronne. Le 5 mars 1714, elle fut concédée de nouveau aux Sieurs Charles-Gaspard Piot de Langloiserie et Jean Petit. Le premier était marié à Marie-Thérèse Dugué et le second à Charlotte Dugué, toutes deux filles de Sidrac Dugué, le premier seigneur. C’est en l’honneur de Marie-Thérèse Dugué que la paroisse fut mise sous le patronage de sainte Thérèse. Une des filles de Madame Piot de Langloiserie, Suzanne, ayant marié J.B. Celoron, Sieur de Blainville, en 1870, celle-ci apporta à son mari, comme dot, sa part de la seigneurie de Mille-Isles. Cette part prit, plus tard, le nom du seigneur de Blainville, et c’est en souvenir de M. de Blainville que l’on donna le nom de «Sainte-Thérèse-de-Blainville» à la municipalité de la paroisse en 1845. Pop. 4,800. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.694)