Tadoussac (Sainte-Croix)

Paroisse: Sainte-Croix
Municipalité: Tadoussac
MRC/Territoire équivalent: La Haute-Côte-Nord
Diocèse: Baie-Comeau
Adresse: 180, rue de l’Église, Tadoussac
Coordonnées: 48.143167, -69.714869
Ouverture des registres: 1 octobre 1863

Histoire

Comté de Saguenay. Diocèse de Chicoutimi. C’est une des plus anciens postes de la Nouvelle-France. Une première messe y fut dite le 5 novembre 1535, lors de la visite de Jacques Cartier. La première chapelle, en écorce, fut construite en 1617. Une chapelle en bois lui succéda en 1640. Une église en briques fut élevée en 1647. Celle-ci fut remplacée par une église en pierre en 1660, mais elle fut incendiée en 1664. Une grande cabane en écorce remplaça l’église, et jusqu’en 1747, il n’y eut que des chapelles provisoires. La chapelle actuelle fut construite en 1747. D’après la tradition, elle repose sur les fondations de la première chapelle de 1647. La paroisse fut mise sous le patronage de l’Exaltation de la Sainte Croix en souvenir d’une grande croix plantée par le R.P. Dequen, en 1642, au milieu des wigwams des Autochtones. Les Récollets y établirent une mission dès 1615; les Jésuites les remplacèrent comme missionnaires de 1640 à 1782. Desservants séculiers de 1782 à 1845. Les Pères Oblats desservirent la paroisse de 1845 à 1862. Desservant séculier en 1863, date de la nomination du premier curé résidant. Les registres de la paroisse s’ouvrent en l’année 1865. Érection canonique: 12 décembre 1889. Érection civile: 28 mars 1890. Le territoire de cette paroisse est compris dans la municipalité de Tadoussac, laquelle a été érigée le 5 mai 1863, en vertu de l’Acte 26 Vict. chap. 8. Ce territoire comprenait, à l’origine, les cantons de Saguenay, de Tadoussac et d’Albert. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 159 et 1178. La municipalité du vilage de Tadoussac a été érigée le 10 octobre 1899. Voir Gazette Officielle de 1899, page 1846. Le mot Tadoussac, dit le R.P. Charles Arnaud, vient de la lanque montagnaise et veut dire: «Endroit où la glace est brisée». En effet, à Tadoussac, on ne voit jamais de glace stable. On donne, cependant, plusieurs autres origines au mot Tadoussac, mais celle donnée par le R.P. Arnaud semble la plus accréditée. Il faut écrire Tadoussac avec deux ss et non avec un seul s, comme le font les Anglais. Pop. 695. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.79)

Curés/vicaires/missionnaires

Flavien Édouard Casault
1875-1878

Marcellin Pierre Hudon
1898-1901

Statistiques démographiques

ANNÉE MUNICIPALITÉ POPULATION
2016 Tadoussac (vl) 799
2011 Tadoussac (vl) 813
2006 Tadoussac (vl) 850
2001 Tadoussac (vl) 870
1996 Tadoussac (vl) 913
1991 Tadoussac (vl) 832
1986 Tadoussac (vl) 838
1981 Tadoussac (vl) 900
1976 Tadoussac (vl) 998
1971 Tadoussac (vl) 1 010
1966 Tadoussac (vl) 1 059
1961 Tadoussac (vl) 1 083
1956 Tadoussac (vl) 1 066
1951 Tadoussac (vl) 1 064
1941 Tadoussac (sd) 176
Tadoussac (vl) 766
1931 Tadoussac (vl) 644
1921 Tadoussac (p) 176
Tadoussac (vl) 470
1911 Tadoussac (p) 183
Tadoussac (vl) 611
1901 Tadoussac (sd) 259
Tadoussac (vl) 511
1891 Tadoussac (sd) 2 440
1881 Tadoussac (sd) 1 542
1871 Tadoussac (sd) 765
1861 Tadoussac et Bergeronnes (sd) 458

 

Sources: Ministère de l’Agriculture/Bureau fédéral de la statistique/Statistique Canada, Recensements du Canada, 1861 à 2016